Graphisme : Didier Gauduchon

Orphéon sur la Ville

Spectacle déambulatoire de rue, historico-musico-théâtral

  • Durée estimée: 1h15
  • Jauge : 450
  • Pas de fiche technique.

Ce spectacle peut être idéalement coordonné avec les services patrimoniaux et touristiques.

« L’intérêt de l’art Roman est qu’il nous raconte des histoires. »

C’est une visite guidée et décalée, une ballade musicale, qui s’appuie sur les édifices emblématiques d’une ville, d’un quartier ou d’un village (mairie, église, jardin, bistrot, etc…). Orphéon, petit orchestre théâtral et facétieux propose une relecture poétique et humoristique de l’espace urbain du quotidien….. La Clique sur Mer le met en scène le temps d’une heure et demi et lui renvoie son image avec tendresse, humour, et fierté. La ville est un barnum et cette Clique-là, son orchestre.

Ecriture : La Clique sur Mer
Mise en espace : Jean-Marc François
Co-productions : Anticyclone, La Communauté de Communes de l’Ile de Ré,  Les Usines Boinot – CNAR en Poitou-Charentes, Le Moulin du Roc.
Résidences de travail : CNAR (Niort), La Maison des Arts (Brioux-sur-Boutonne), CapSud (Poitiers), La Maison des Associations (La Couarde-sur-Mer).

Vidéo issue du blog de Maryline Bompard, avec son aimable autorisation.

Liens internet : La Couarde ; île de Ré

Extraits de Presse :

Un autre regard sur la ville avec La Clique sur Mer :

Les musiciens de la fanfare «La Clique sur Mer» ont proposé samedi soir une découverte musico‐comique de la ville. Les Poitevins étaient au rendez‐vous. Depuis 15 ans, les six musiciens burlesques qui composent la troupe poitevine ont gagné une belle notoriété ici et ailleurs. Et samedi soir avec leur nouveau spectacle «Orphéon sur la ville», le public ne s’y est pas trompé en répondant en nombre à l’invitation. Dans le sillage du guide porte- bannière, les saynètes musico-théâtrales de la bande ont balisé les étapes d’un parcours touristico-comique.

La Nouvelle République, 6 août 2013.


La Clique ou un guide touristique d’un nouveau genre :

Découvrir ou redécouvrir son village, son quartier, sa ville avec des guides touristiques comme les artistes de la Clique sur Mer, chacun en redemande. Le spectacle n’est pas que d’humour, il est aussi fortement documenté. Les artistes sont imprégnés du lieu où ils déambulent pour créer «Orphéon sur la Ville». C’est sans doute assez inclassable. Ainsi la fanfare investit les lieux clés d’un village, d’un quartier : mairie, église, école, place public, magasins, marché, café. C’est une célébration musicale et théâtrale de ces espaces de vie et de l’usage qu’en ont les passants, les habitants, le public. La Balade devient une ballade.

Le Phare De Ré, 9 Octobre 2013.

Crédit photo : Serge Cousseau

Teaser du spectacle :
Réalisation 2016 de Laurent Meunier, www.creations-laurentmeunier.com

Avis de Tempête

Spectacle musico-burlesque

  • Durée : 1h15
  • Jauge : 450
  • Rue ou scène (sans déambulation)
  • salle ou extérieur (contexte adapté)

Écriture : La Clique sur Mer

Mise en espace : Jean-Marie Maddeddu et Ivan Mérat

Attention, les marins de l’imaginaire débarquent !

Surgissant en file indienne l’équipage explore les lieux, capte la moindre attention, et la frénésie musicale et théâtrale commence…

Ces musicomédiens vous entraînent dans un tourbillon où se mêlent de façon surréaliste chansons, danse, déambulation et loufoqueries.

 Tout sera tenté pour assagir ce tempétueux orchestre qui pourtant peut se montrer si « docile » ; la direction sera confiée au public (photo) ; les haras nationaux de Saumur se piqueront de dompter leur souffle nerveux. L’incursion de l’Amour dans ce tumulte, s’offrira comme une pause…

Ce spectacle indéfinissable nous emmène – comme tous les autres spectacles de la clique sur mer – sur des versants fraternels, thème de prédilection de cette troupe.

Extraits de presse :

Surgissant en file indienne, six musicomédiens, vous entraînent en plusieurs tableaux -dont le mariage, le carnaval ou le cirque-, dans le tourbillon musical de la vie urbaine. Ces six acteurs allient magnifiquement musique, théâtre et chorégraphies rythmées. Au son du tuba, de la trompette, du saxophone soprano et ténor, du banjo et de la caisse claire, les compagnons de la Clique sur mer déambulent sur la scène au gré d’un répertoire à la fois populaire et original. Chaque refrain contient son lot de mimes, de drôleries et de jeux avec le public. Dans ce spectacle où le rythme est roi, les musiciens testent différents styles allant du jazz à la java, du rap à la samba ou encore de la salsa aux marches militaires. Cette fanfare vous fera passer sans complexes du rire aux larmes, de l’effervescence à l’émotion grâce au talent de ses six clowns musiciens. Si vous désirez oublier tous vos soucis, n’hésitez pas une seconde et faites une cure de bonne humeur en respirant l’air du grand large avec le spectacle de la Clique sur Mer. Laissez-vous transporter par ce vent de folie.

Julie Boisselot – Les Musicarires, Châlon sur Saône 2007.


Pour assurer l’ambiance musicale, les six musiciens de La Clique sur Mer ont ponctué la journée avec trois passages de leur « grand show musical » curieusement intitulé Avis de Tempête. De la musique théâtralisée, servie par un «petit orchestre masculin apprivoisé et dans la farce de l’âge. » D’ailleurs, quelques spectateurs ont été invités à dompter la clique de musiciens et devenir un court instant chef d’orchestre.

Mai des arts dans la rue – 2006

Crédit photo : Fred Ridacker

V’là la fanfare

Animation musico-théâtrale

  • Durée : 2h30 (à répartir en 2 ou 3 passages)

  • Tout terraindéambulatoire et fixe

  • Pas de fiche technique.

Écriture et mise en scène : La Clique sur Mer

Costumes : Béatrice Blanchard

Accessoires : Pascale Robin

Il s’agit de redonner à la fanfare son vrai sens populaire en la mettant au service de la vie, de la rue et de ses habitants. V’là la fanfare est avant tout une animation où les musiciens puisent dans leur large répertoire les agencements les mieux adaptés aux humeurs, aux lieux, ainsi qu’aux contraintes de l’organisateur, que ce soit dans un contexte public ou privé. Tout cela dans un rythme  enjoué, sans cesse renouvelé par l’improvisation, d’autant qu’il se fait le terreau des nouveautés sorties tout droit de l’esprit bouillonnant de ces six musico-comédiens….à voir et à revoir.

V’là la fanfare, Du monde au balcon, Jour de gloire, autant d’appellations correspondantes à des événements qui au fil des années ont  marqué des étapes dans l’histoire qui relie la Clique Sur Mer aux Arts de la Rue.

Extraits de presse :

(…) si leurs rangers sont noires, les six gars de La Clique sont loin d’être tristes. Car à multiplier les pirouettes et pas de danses, formules circassiennes, gestes de mimes et pieds de nez déambulatoires à la manière « yiddish » de Louis de Funès dans Rabbi Jacob, tandis qu’ils font briller leurs cuivres superbement (entre sons, borborygmes et bruitages) passant, sans vergogne de la samba à la salsa ou de la marche à la valse, dans leurs pompeux costumes de garçons de cirque ou de fanfare municipale (comme on veut), La Clique sur Mer finit par donner le tournis. Impossible de tout suivre et de tout assimiler en même temps… Car en fait, ils sont fous … Talentueux, mais fous, comme des Monty Pythons déjantés puissance 10. En une phrase, c’est extraordinairement exceptionnel. Jean Louis Hourdin les Journées de Cluny


«V’la la fanfare», c’est du grand art ! Sur le marché Bordillon hier matin, c’était comme si le soleil avait brillé un peu plus fort, et comme si l’air avait été un peu plus doux. Les six musiciens de La Clique sur Mer ont joué leur répertoire incluant swing et tango, avec une belle présence mâtinée d’un léger quant-à-soi qui leur sied comme la pudeur convient à la générosité. Intimiste, la déambulation a ébloui une centaine personnes. Festival Les Accroches Cœurs, Angers

C’est d’accord

Spectacle en salle, théâtral et musical acoustique

  • Durée : 1h15
  • jauge : 450
  • fiche technique

Ecriture, mise en scène : La Clique sur Mer, avec la complicité de Françoise Le Meur

Lumière : Guillaume Toulet, avec la complicité de Philippe Quillet.

Costumes : Béatrice Blanchard

C’est l’histoire d’une harmonie municipale : Fiers et beaux, affublés d’uniformes galonnés d’or et d’argent, les musiciens de La Clique sur Mer entrent en piste. Ils ne résistent pourtant pas longtemps à sortir du rythme cérémoniel de la fanfare. Ils sont prêts à en découdre. Chacun, tour à tour, tentera de reprendre la (bonne) direction de l’orchestre. Pour notre plus grand plaisir, la suite est un voyage…

Ces six personnages hauts en couleur, sous l’influence du music-hall, du théâtre, du mime et du cirque perpétuent l’univers de la fanfare traditionnelle pour en faire un véritable spectacle scénique.

Le CD de la Clique sur Mer est un reflet du spectacle « C’est d’accord ! ». On y retrouve (entre autres) le célèbre Huit et demi de Nino Rota dans une version circassienne, la célèbre Valse à Pierrot, le célèbre tango d’Hernando, et le swing de Mme Pidou… Autant de petits univers avec lesquels les « gars d’la Clique » ont tissé leur âme et leur histoire. 10€

Extraits de presse :

Ces personnages à la fois joyeux lurons, un rien désuets, tendres fêtards maladroits, semblent sortis tout droit de la fête de village, comme une fanfare improbable constituée d’amateurs autour du garde champêtre. Sauf que cette décision est travaillée au cordeau par de sacrés musiciens, auteurs – compositeurs de morceaux de bravoure incroyables d’invention et de drôlerie. Les spectateurs de ces deux soirées se souviendront longtemps de cette prestation à la fois exigeante et populaire, et de l’univers drôle et mouvant des gars de « La Clique sur Mer ».

Jean-Claude Collot (Scène Nationale d’Alençon-Flers)


« C’est d’accord ! » : La Clique sur Mer fait son charivari.

Remarquée l’été dernier au festival off d’Avignon, la Clique sur Mer prend ses claques et débarque au bord du lac en uniforme galonné, histoire de pousser quelques airs poétiques ou burlesques. La Clique sur Mer, ce sont six farfelus lutins issus du théâtre de rue qui chantent, dansent et miment en vous chatouillant esgourdes et mirettes. Mi- cirque, mi- carnaval, cette harmonie municipale sans attache fixe arpente la mappemonde de ses influences, de La Nouvelle-Orléans au sud des Amériques, sans oublier les campagnes d’Europe. Ce mélodieux vacarme aux accents iodés est mis en espace par Françoise Le Meur, et baptisé « C’est d’accord ! ». D’accord ?

24 Heures Week-end, (Festival Morges-sous-Rire, Suisse)

Collaboration

Spectacle INAUGURATIONS

Une collaboration La Clique sur Mer/ Jean-Pierre Bodin (Cie La Mouline)

Origine de ce rassemblement

Depuis la naissance de La Mouline, ce rassemblement de musiciens qu’est la Clique sur Mer est présent aussi régulièrement que possible dans le sillage de la compagnie : Pour la création du Banquet de la Sainte-Cécile en 1994 au Festival d’Avignon, mais aussi à la scène nationale de Poitiers puis à la Maison de la Culture du Havre en 2003, pour la création du Parquet de bal, la version culinaire du Banquet de la Sainte-Cécile. Ils sont aussi de l’aventure des Nuits Romanes en août 2007 et de l’intégrale des spectacles en 2008 au Théâtre Dijon Bourgogne.

Inauguration

de Jean‐Pierre Bodin et La Clique sur Mer

Distribution : Jean-Pierre Bodin, Michel Delage, Matthieu Dubois, Pascal Faidy, Aurélien Joyau, Jean-Jacques Luteau, Patrick Viaud

Compagnon de route : Jean-Claude Fonkenel, avec la complicité de Didier Mugica et Sylvie Reteuna

Texte : Jean‐Pierre Bodin et citations de Bertolt Brecht, Paul Claudel, Jacques Copeau, Victor Hugo, Friedrich Nietzsche, Jean Vilar

Musique : La Clique sur Mer Costumes : Alexandrine Brisson Maquillage : Paillette Régie : Jean‐Baptiste Herry, Hugues Le Chevrel, Denis Tisseraud.

Production déléguée La Mouline Coproduction et accueil en résidence : Le Bateau Feu scène nationale de Dunkerque, Le Théâtre de la Coupe d’Or scène conventionnée de Rochefort. Accueil en résidence aux Ateliers Musicaux Syrinx, à l’atelier Anna Weil et au Théâtre du Trèfle à Poitiers, à la Maison des Arts de Brioux-sur-Boutonne, aux Usines Boinot Centre National des Arts de la Rue en Poitou-Charentes, au Théâtre de la Renaissance à Oullins.

Ce spectacle est porté par la Cie la Mouline, nous vous invitons à faire un tour vers le site de Jean-Pierre Bodin pour de plus amples renseignements.